Bonsoir chers lecteurs et lectrices ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui, c’est une petite expérience fraichement vécu que je voudrais vous partager. C’était hier matin !

10991514_10153034446141878_7885808754448949666_o

Dring ! Dring ! Dring ! C’est mon réveil qui sonne ! J’ai du mal à me réveiller ce matin !  Je dois pourtant me lever, remercier Dieu pour cette nouvelle journée ! Le bus et le train ne m’attendront pas c’est moi qui les attends car eux aussi ils sont à l’heure !  Je suis plutôt pointilleuse et ce n’est pas mon habitude d’être en retard même quand il y a des grèves ! Je me prépare…. ! Voilà, je suis enfin prête ! Je quitte la maison à 6h du matin. Wow ! Il fait encore nuit et il fait très froid ! Grrrrr ! Heureusement que je suis bien couverte !

Je vois le bus qui arrive je cours, cours, cours ! Pas seulement moi, mais les autres aussi ! Le conducteur de bus ne vous attend pas il faut vraiment être à l’arrêt ! Ouf ! Je l’ai ! Destination Gare de Pierrefitte ! A l’arrêt du bus, je vois de loin  le train qui arrive ! Et là, tout le monde se presse pour descendre, ça urge et moi aussi ! Dès que les pieds touchent le sol, le rituel matinal des jours de travails commence ! Je cours, on court, nous courons et au final je n’ai plus froid,  je suis bien secouée et plus que bien réveillée à force de courir ! La prochaine fois c’est promis, je quitterai la maison à 5h30 pour éviter de courir et de prendre le temps pour marcher tranquillos.

Ce matin donc, je me retrouve dans le dernier compartiment du train du RER D ! D’habitude je me mets toujours au milieu, mais aujourd’hui allez, je change ! Je m’installe sans accorder trop d’importance à mon entourage, je regarde l’heure, il est 6h18, c’est parfait ! Parfait dans le sens où je ne vais pas être en retard ! Un homme, un ange de l’Afrique du Nord d’un certain âge, 50 ans, s’installe en face de moi calmement. Lui aussi il a froid ! Le train siffle, les portes se ferment automatiquement et nous voilà parti via Saint-Denis, premier arrêt du train.

10991514_10153034446141878_7885808754448949666_o

J’entends une voix caverneuse et insultante qui tenait des propos haineux à l’encontre de l’ange de l’Afrique du Nord en face de moi. Cette voix vient de la rangée de droite ! Un ange Européen qui distille des propos très méchants dans le compartiment. Même mes oreilles par de si bon matin, ont du mal à encaisser ses paroles ! A côté de lui est tranquillement assis un ange de l’Afrique du Sud qui lui aussi lorsque je l’ai zioté émettait « des yeux de carpes » l’air de dire également qu’il n’appréciait pas ces genres de propos.

Pour ne pas tout écrire les propos de cet ange Européen  à l’adresse de l’ange de l’Afrique du Nord, voici seulement ce que je vous partager : Fils de p.. je vais écrabouiller ta tête, Fils de P.. Rentre chez-toi, salle « tatata » tu ne mérites pas la vie, fils de p… » Bref raciste de chez raciste quoi ! Evidement que cela n’a pas plus à l’ange de l’Afrique du Nord ce que je comprends parfaitement. Et bien sûr, comme il est en face de moi, l’ange de la Polynésie lui a suggéré de ne pas prêter attention, qu’il n’est pas intéressant. L’ange Européen continu de le mépriser,  il se complait dans ses propos ignobles !

Ce matin-là pour maintenir l’ange de l’Afrique du Nord dans le calme malgré les propos immondes que l’ange Européen lui balance je crois que  mon corps et mes yeux lui ont communiqué la prudence ! Je le regarde et se sont ses enfants, sa femme que je vois. Purée, se faire insulter de la sorte par un inconnu un matin en allant au travail, c’est vraiment pas gai ! Franchement !  Je me sens avec lui.

Le haut-parleur signal : « Saint-Denis » ! L’ange de l’Afrique du Nord se lève,  l’ange Européen également, toujours avec des propos racistes envers lui. Et c’est sûr que ça va PT si personne ne fait rien. Il se trouve que l’ange de l’Afrique du Sud et moi-même étions entre ces deux anges.  Sans se donner le mot, spontanément et en même temps lorsque ces deux anges se sont levé, nous nous sommes levés également. Moi en face de l’ange de l’Afrique du Nord et lui en face de l’ange Européen afin d’éviter le pire.

Ne me demandez surtout pas ce qui m’a pris tout d’un coup. Et ne me dites surtout pas : « imprudente va ! » Non, pas ça, s’il vous plait ! Ne dites rien c’est tout ! Sur le coup c’est comme de l’automatisme mais après c’est juste une impression que cette force n’est pas moi et qui pourtant, est bien moi. Et vous savez comment les hommes crient lorsqu’ils sont en colère ! C’est là que j’ai constaté qu’il n’y avait que des hommes dans ce compartiment et qu’ils ont commencé aussi à s’y mêler et d’y mettre leur petite pierre en tout cas très réussi. Peut-être à cause de moi (rire). Du coup l’ange Européen s’est trouvé seul penaud. C’est là aussi que j’ai vu son visage. Sa tête ne me plait pas du tout du tout !  Ouf on a évité une catastrophe matinale de prendre forme !

En tout cas en ce qui me concerne, cette expérience matinale m’a projeté des « flash back » durant le reste du parcours. J’avais 23 ans. Je me souviens être un témoin qui n’a rien su faire et rien apporté sinon que des gémissements de pleurs lors d’une dispute de mes collègues hommes au travail. Là c’était vraiment une bagarre, du corps à corps au sol ! Mon Dieu ce que je tremblais, je criais, je pleurais.  J’avais une peur bleue de voir des hommes se battre. Cela vient de mon enfance ! On était tous les trois dans la pièce. Mais qu’est-ce qui a déclenché cette bagarre ? Pour tout vous dire je ne sais même pas ! Véridique ! Jusqu’à maintenant. Quelle coïncidence quant aux anges Europe et Afrique de ce mercredi matin ! En effet lors de la bagarre mes collègues hommes étaient un français et un africain. C’est étrange ! C’est fou ! Je viens de faire le lien ! Lors de cette bagarre ou je n’ai rien pu faire, j’ai couru en larme jusqu’au 1er étage du bâtiment ou je travaillais faire appel au Boss ! Je les ai rejoints 20 minutes après. Zut alors !!!!! Et ce matin voilà, je m’en félicite ! 

 

12088143_10153553200586878_6993331811351400306_n

 

Cette rencontre et cette histoire mise par écrit pour souhaiter une paix profonde à l’ange de l’Afrique du Nord. Et un grand merci à l’ange de l’Afrique du Sud. Je vous remercie de m’avoir lu. Paix et joie à vous chers lecteurs, lectrices. Poussières d’étoiles, Vous l’Êtes !

 

12088143_10153553200586878_6993331811351400306_n